Gallerie de photos !

Tres cher journal…

Tu nous auras suivi tout du long ! Toujours la sans jamais flechir toi et tes galleries de photos qui nous ont bien fait chier il faut l’avouer. Tu nous auras vu galerer, pas mal meme, te raconter des gros mots que meme dans des langues etrangeres ca fait hurler dans les chaumieres, tu nous as vu bien se marrer, beaucoup aussi, et puis aussi dans des etats pas beaux a voir…. Ahhh le goone ! Bref, treve de digressions, attaquons le main topic comme y disent nos copains les kangourou Roight ?

Me voila donc chez Big Brother, aka Singapoure comme la si bien decrit mon copain d’infortune du dessous et oui… il est temps de faire un petit bilan ! Pas le genre de bilan chiant ou tu reflechis a la vie, tu crois voir des chemins eclaires sous tes pas et tu te prend pour un penitent en quete d’illumination. Non… plutot juste un etat des choses sans plus de jugement que ca…

Un Australien sage comme une foret de bambous nous a dit un jour « franzu go zenzen wakaranai », et il avait pas tort le bougre, moi je comprend plus rien a rien, ou peut etre un peu plus c’est dur a dire…

Bref Tino nous a fais un petit recapitulatif des endroits divers et varies ou on a pus dormir les 6 derniers mois, moi je me contenterais de lister quelques petits moments de vie, ou on se sentais vraiment chez nous, bien que maintenant on se sent un peu chez nous partout…

Dans le desordre, sans liste logique aucune donc :

- Passer quelques jours dans une ecole Hong-kongaise a vivre avec les etudiants, leur faire decouvrir le saucisson et le fromage de chevre en chantant les champs-elysees en franchinois.

- Dans une meme journee improviser un concert sous la mer et finir bourrer a 10 000 metres d’altitude !

- Faire un parcbecue avec une 15aine de coach surfer sur les bords de la riviere de Melbourne face a un coucher de soleil sans nuages

- Bosser comme des tares dans des champs de poires sans fin a Cobram sous 45° au milieu des kangourous et des araignees que quand elles te piquent tu apprends a courir vite a l’hosto

- Passer des soirees memorables, dans le camps de pickers, a jouer de la zik au milieu des torrents de boues en arrosant le tout de goone pour oublier

- Road-triper en van a travers Le bush pour rejoindre le graal des pickers de mandarine…

- … et le fuir tres vite pour notre nouveau objectif : Le Japon ! Ses tremblements de terre, ses tsunamis et ses Typhons.

- Bosser dans les champs de pommes de terre a Sasayama, les forets de bambou sur les hauteurs de l’ile d’Etajima et les rizieres de Nose.

- Fini raides mort a dormir dans un karaoke de Tokyo en chantant du dragon ball Z.

- Vu des tempetes de fleurs de cerisiers pendant la semaine des hanamis

- … sans compter et conter tout ce quon a pu faire separement, de non racontable, d’oublié, volontairement ou non, … bref arretons nous la, le but de l’article ne se situant pas dans l’enumeration !

Le voyage apprends de choses, pleins ! Tu apprends a te sentir partout chez toi c’est vrai ! a manger tout et n’importe quoi (cartilage de cochon grille ? ou pates de poulets roti ?), a changer tes reperes en 5 minutes et apprendre a te conformer a des regles qui sont a des kilometres de ta vie de tous les jours. Tu apprends a tout apprecier, les galeres comme les bons moments, et tu te rends compte qu’avec l’envi, tu peux tout faire !!!!

Rien ne nous arrete plus que l’apprehension, les regles qu’on se fixe ou ce qu’on prend comme des acquis. Redevenons donc des enfants qui essayent tout, veulent apprendre constamment et savent remettre leur monde en question sans reflechir aux implications et important… toujorus avec le sourire !!.

Je suis tout de meme content de rentrer, vous, millions de lecteurs, vous manquez un peu a force y faut l’avouer… Ah, et puis je deviendrais pas fermier non plus n’en deplaise a ceux qui me trouvais beau avec ma beche et mon chapeau plein de boue.

Cest donc probablement un des derniers articles, le retour etant dans 5 jours. Merci pour tous vos messages et de nous avoir suivi jusqu’ici, ca faisait treeeeeeees plaisir !! Et puis a bientot en France pour un petit repas a la jap, promis ca va etre tres bon et yaura pas trop de trucs bizarres a manger… ^^

« Je reviendrai, avec des membres de fer, la peau sombre, l’œil furieux : sur mon masque, on me jugera d’une race forte. J’aurai de l’or. »

Megateuf, comme dirais un ami !

- Nico -

Cher blog,

J’ai ete abandonne mollement. Encore une fois !! Je me suis retrouve tout seul, dans un champs de riz a pleurer ma race, et a planter du riz a la main. Je suis tout seul car Nico est partis une nouvelle fois chez Big Brother, comme si il suffisait de prendre un Bus pour y aller. C’est ca la mondialisation du monde.

Dans ce monde mondialise ou tout a evolue on plante le riz avec des machines. C’est bien la moindre des choses. Cependant LA machine que nous appelerons Josette est vieille, le champ n’est pas tres bien nivele. Alors Josette rate souvent sa cible, ou alors n’arrive pas a attraper la prochaine pousse de riz avec ses petites mains febrile. Josette ne se rend pas compte quand elle rate, et d’ailleur Josette s’en fout completement. Si le champ de Josette etait un pull, alors il y aurait des trous dedans partout.

Alors moi, avec mon dos tout courbe et des pousses de riz dans la main gauche, je plante. Tout seul.

Certains pensent pourtait que ce voyage c’etait des vacances avec le Ukulele et le Melodica dans le sac a faire les Hippys de l’autre cote du monde. En faite, on appris la VIE. Je crois que pendant ce voyage on a fait les boulots les plus difficiles qu’on ai jamais fait auparavant, et qu’on ne fera jamais apres.

Oui vous l’avez compris, vous les milliards de lecteurs de ce blog palpitant, c’est bien l’heure du bilan, calmement, et du retour.

Physiquement on appris a respecter les papis de la campagne qui portent des bottes et des chapeau de paille. Mentalement on a appris a respecter les fruits qu’on achete par dizaines au Super marche sans se soucier de ceux qui les ont cueillis un par un. On a appris a respecter la nature, a dormir avec des mille pattes qui te tombe sur la tete et 3 cm d’eau par terre. On a appris a respecter les clochards qui trouve des endrois ou dormir en ville sans se faire arroser. On a appris a prendres des decisions quand il faut en prendre. On a appris a etre patient et a laisser le temps couler, et a le prendre autant qu’il en faudra pour fair ce qu’il faut. On a appris a avoir envi de rentrer pour demarrer une nouvelle vie. On a appris a avoir envi de travailler.

On a appris beaucoup, mais il faut quand meme le dire, le voyage, je veux dire en general, c’est plus ce que c’etait avant. Maintenant on est toujours connecte, on peut appeler sa meuf et sa maman tous les deux jours comme si on etait a cote. Je me repete la non ? En tout cas, AVANT quand on partait si loin, 12000 bornes bordel, on s’attendais pas a avoir beaucoup de nouvelles de la famille !! Maintenant on peut envoyer une phootooos en direct !! Les choses changent tres vite et on s’en rend a peine compte et bientot on est completement depasser. Alors plutot que de m’en rendre compte, je prefers prendre le temps de chaque instant, apprendre un peu plus chaque jour meme si je sais que je ne pourrais jamais tout faire, et que de toute facon je vais tout oublier au fur et a mesure.

Afin de ne pas oublier, et pour me faire pleurer dans 10 ans en evoquant tous les souvenirs de ces 5 derniers mois, j’ai dresses ci-dessous une liste de tous les endrois ou on a dormis avec Nico:

1 bus Paris Londres,

1 avion Londres Hong-Kong

1 dortoire d’une ecole primaine de Hong-Kong,

1 Karaoke de Hong-Kong,

2 backpackers a Sydney,

1 maison pourrie a Epping banlieue de Sydney,

1 banc dans une gare vers Sydney

1 backpacker a Woolongong,

1 train Sydney Melbourne,

1 backpacker a Melbourne,

1 canape dans la banlieu de Melbourne en coachsurfing,

1 parc avec des arroseurs automatique et des Lemureuils de merde

1 salon a Olinda

1 cellule pourrie dans les champs de poires de Cobram,

1 van pour deux personne, mais tout serre a trois dedans,

1 train Sydney Brisbane,

1 Motel a Gayndah,

1 Bus pour rejoindre Brisbane,

1 sol dans l’entree de l’aeroport de brisbane,

1 avion Sydney Hong-Kong,

1 avion Hong-Kong Tokyo,

1 appart etudiant a Tokyo,

1 karaoke a shimokitazawa

1 Hotel style-pas-cher a Osaka avec nos Kimono de beaugoss,

1 chambre dans une maison avec un toit en paille qu’on se gele les miches quand il fait froid et avec un niakwe qui ronfle,

1 backpackers 10 lits a Kyoto avec un conard qui ronfle bien comme un putain de cochon,

1 maison a Etajima,

1 backpasker 10 lits a Hiroshima mais avec genre personne dedans et qu’on etait comme des cons car on avait oublie les cles hahahohohouhou…,

et 1 maison a Nose a cote des champs de riz !!

Ce qui nous fait bien un total de 29 endrois differents  ou on a dormis ensemble, sans bien sur compte les endrois ou on a dormis separement, quand on partait chacun de notre cote. Il faut savoir que c’est epuisant de changer comme ca tout le temps et de se readapter en continu. Mais il n’y a plus nulle-part ou l’on est plus chez nous, malgre les regles qui changent d’une maison a une autre, d’un backpacker a l’autre.

Qulqu’un a dit dans un livre, que le voyage se suffisait a lui-meme. Le voyage c’est la Vie en condencer d’endrois, de paysages, de gens, de delires, de problemes, de bad trips, de bonheur, de bouffe, de livre lus dans le train, et de personne qui nous manquent.

Voila, cher Blog, ton nom l’evoque poliment, ce voyage n’avait aucun but.

Tino

Les rizieres… Ca riz-gole pas !

Bon… faut avouer que la derniere etape difficile du trip…. est vraiment difficile ! Cest meme assez horrible !!!
Notre boulot des 2 derniers jours a consiste a deplace de la terre dun bout a lautre dune riziere. En gros, on est pieds nus, dans une boue collante jusquau genou, a trainer des sceaux de 20 kg de boue pour essayer de rendre le terrain a peu pres plat partout avant la mise en eau….

Je decouvre des muscles, jai perdu un dos, je redecouvre mes poumons et je reve de mon lit, surtout apres le leve a 5h30 et la fin de journee a 19h…

Bref, cest dur, et faut le dire… on en chie ! Ca fait tout de meme du bien, et ca permet de finir en beaute !!!

j-18 avant le retour en france, j-5 avant la debauche finale !
Bref, ca commence a sentir le saucisson !!!!!!

bisouuuuuuuuuu

N.

Plus on est de fous, moins ya de riz !

Quelques mots donc apres une autre etape du voyage dont vous trouverez les photos juste au dessus !

Nous voila donc en terre d’Hiroshima, beaucoup plus a l’ouest du pays donc. Plus precisement sur une ile du nom d’Etajima. Pourquoi faire ? du wwoofing bien sur ! On construit des barrieres, des abris-bois en bambous, on degage des endroits, on remet a neuf par ci par la… Bref on s’occupe gentillement sans pour autant se tuer a la tache.

La vie sur une ile c’est reposant sinon. Tres. Regarder le coucher de soleil sur la baie d’Hiroshima du jardin avec une petite biere homemade et un grand feu de bois, c’est top et ca fait vraiment se sentir loin… Bon a cote de ca faut avouer qu’il n’y a pas 10 000 choses a faire sur une ile non plus, surtout sans voiture, ce qui nous pousse encore une fois a changer d’endroit !

A 3 semaines du retour, nous voila partir demain pour Osaka, sur le chemin du retour pour Tokyo. Le but : aller se perdre un peu dans le country-side pour aller bosser dans des rizieres ! Pas de machine, pas de pesticides, rien que de l’organique et c’est le moment de la plante… S’annoncent donc une semaine assez hard, plies en deux, de l’eau jusqu’au genou au milieu des sangsues a planter du riz. En meme temps, ca fait finir en beaute, et puis bosser dans des rizieres, y fallait le faire au moins une fois ici ! ^^

Probablement peu de nouvelles durant cette semaine vous nous excuserez !

Voili voilou, ci dessus vous trouverez donc des photos retracant nos 10 jours ici, qui comprennent pas mal de choses : Kyoto sous la pluie, Etajima sous le soleil, des constructions ethniques version maison du monde, des tatouages chez les yakuzas, des forets de bambou, des cerfs en libertes sur une des plus belles iles du Japon, un coucher de soleil sur la Tori de Miyajima (la fameuse ile parmis les plus belles), des balades dans Hiroshima, … Bref c’est en vrac, pas retouche pas recadre… un peu brut de decophrage ! Nonon, ca n’est pas un manque de respect vis a vis de vous internautes, juste un moyen pour nous de garder de la matiere a presenter pour notre super soiree, « diapositive de vacances, giselle a la plage, rouge qui tache et fromage qui pue » Vous l’aurez donc conpris, on vous aime, on pense a vous et on vous vois tres vite ! =)

Prenez soin de vous les loulous

Le Nico

Des precisions ! un peu…

Resituons : sasayama, champs, ferme, bio, jap… bref vous avez l’article en dessous pour ceux qui ne lisent pas 40 fois amoureusement nos articles (il y en a peu mais on est jamais trop prudent !)

Nous voila donc avoir passe les 4 mois de trip, qui nous aura emmene de karaokes a Hong kong arrose de whisky – the chinois aux vergers de mandarines en passant par des iles tropicales, des nuits a la belle etoile, des rencontres kangouresque, des nomiodai a tokyo, a moins que ca soit apres… le temps se fait la belle, nous on l’a belle et on se detend !

nous sommes donc, encore et toujours en wwoofing dans les champs japonais. La vie a la campagne est telllllllement differente de la vie en ville ici ! On est loin de lambiance survoltee de Shibuya ou des stations de metro a 8h du mat. Ici tout est calme, tout le monde se connait dans le village, les gens s’entraident et la vie coule doucement au ralenti, rythme par le temps: plantage du riz, preparation de la terre pour les pommes de terres, creusage dun canal d’irrigation en prevision de la saison des pluie… C’est bien, c’est ressourcant et ca coute pas cher. Que du bon !!!

Ca nempeche, trop s’attarder a un endroit fais prendre racine et endort l’esprit, ca a du bon, mais pas maintenant… Meme si l’ambiance est excellente (des gens partout, soiree pizza faitent maison pour 50 personnes, lecons de japonais, etc) il faut savoir repartir, notre depart est donc prevu pour lundi.

Le plan est le suivant : 5 jours de vacances, 3 a kyoto, 2 a hiroshima, de la on prend un bus qui nous emmene sur une petite ile pas tres loin dhiroshima ou nous attend un autre host pour une dizaine de jours, puis un autre tout au nord dhiroshima pour une petite semaine. Cela ous ammenera debut juin et il nous restera 15 jours a occuper.

Bref nous verrons si ce plan sera suivi, on met des nouvelles photos bientot et des news quand yaura des trucs marrant a raconter ^^

Gardez la foie et oubliez pas le reste du veau, restez jeun mais mangez quand meme bref… Commencer a preparer les rhums arranges, ca sera tout pile pret pour dans 1 mois et demi ^^

tchou les loulous, le prochain article TOUT EN JAP ! ou pas

N.

Coup de vent

Petit mini article pour situer,

on est donc dans le Kansai, dans une petite ferme a sasayamaguchi ! Type de maison tradictionnelle, des tatamis partout, des gens adorables, du boulot dans leur potager et dans les champs un peu, travail tranquil 5 jours sur 7… cest cool ! y fait juste treeeees froid et les jap ne connaissent pas le double vitrage ^^

bref, des news bientot et des photos aussi des quon en aura suffisament des cool ^^

a bientot les loulous !!

N.

Osaka !

Fin dune semaine mouvementee a tokyo, ou le sake a coule a flot et les yen rouler en dehors des poches !
Cette ville a decidemment quelque chose de top a tout point de vue !

Trop de temptations, nous partons donc ce soir, en prenant le bus de minuit pour Osaka, qui nous emmenera ensuite se perdre un peu dans les montagnes pour aller faire du Wwoofing !

A nous les rizieres, les tatamis, le japonais, le sake (encore) et tout le tralala !
Economisons de l’argent, bossont a la jap, devenons plus fort ! がんばて !!!

Des nouvelles quand on pourra, nos mails-telephones sont tjs dactualite alors utilisees les !
En attendant des photos de tokyo au dessus,

Enjoy

N.

日本がすき!!!

Premier article en direct de Tokyo !

oui oui on sait, pas beacoup de news sur le blog depuis quelques temps… Bref nous sommes donc sortis entiers et vivant de ce pays sauvage qu’est l’Australie pour filer tout droit au Japon !

Nous voila donc depuis une petite semaine a Tokyo et il s’en est passe des choses… Il faut dire en meme temps que ce pays est tellement different de ce quon peut connaitre que tout porte a commentaire et que tout decrire ici me prendrai au moins autant de temps quil men a fallu pour toutes les voir !

Nous sommes quand meme au pays du patchinko (casino non assume) des soap massage (prostitution non assume), des machine a laver les lunettes dans le metro, des milliards de vending machines qui vendent boissons, sandwich, glaces, ecouteurs, jeux video… et meme des sous-vetements usages ! Au pays du respect, de la politesse et du non dit, de laimabilite et du cafe en canette (y men faut un dailleur…) Bref… C’est la folie !

Des photos tres vites promis, meme si nos peripeties ne nous laisse que le temps de nous reposer un peu.
La vie a Tokyo est agreable. Tres. Les occasions de depenser votre argent sont a tous les coins de rues et il est dangereux de sennuyer a Tokyo ! La soiree d’hier par exemple a donner lieu a un isakaya, puis un autre, puis un karaoke, etc etc… ce qui a occupe de facon top toute une nuit ! pour 70 euros par personne.

Du point de vue de notre budget donc il va falloir vite filer de cette ville de tentations ! Et cest justement ce quon va faire a partir de mardi ! Nous filons donc a Osaka, afin de faire du wwoofing. Pour ceux qui ne savent tjs pas, cest un moyen daller vivre dans une ferme, de bosser 5 a 6h par jours et detre nourris et loges gratuitement. Un excellent moyen donc dapprendre le japonais, de decouvrir les gens et la culture, de s’aere la tete, et de ne pas depenser un pistole !!! Oh joie.

Nous pensons changer de fermes a peu pres toutes les 2 semaines pour linstant, tout dependra de lambiance, du boulot etc… Bientot donc pleins de photos top du country side Japonais !

Moi de mon cote je vais boire un cafe…. la nuit a ete longue !

Oh… Nous avons des telephones japonais !! Qui envoient et recoivent des mails gratuitement, photos et videos au passage !

Si vous voulez nous contacter donc, nous envoyer des jolis photos de trucs qui servent a rien, ou recevoir des jolies photos de sakura en fleurs (cest les Hanami en ce moment !!!!) nhesitez pas a ecrire un mot ou deux aux adresses suivantes :

nicolas.kraj@softbank.ne.jp
jehutyno@softbank.ne.jp

ca arrive directement sur nos telephones dans les rizieres ! Oh joie (bis) !

Megateuf !

Le Nico – 弍呼

Haaaaa L’Australie…

…c’est pourri !

Ce n’est pas sans emotion qu’on va quitter le pays dans quelques heures, si on survi dans leur aeroport de bouseux qui ferme toute la nuit.

L’Australie ca pourrait etre bien en fait, car les gens sont plutot accueillants et sympatiques, toujours prets a vous aider. Mais ou est le depaysement? Hier a Sydney j’avais plus l’impression d’etre a Bucarest qu’a 15000 bornes de chez moi ! On mange la meme chose –   en moins bien – on regarde les memes emissions pourries avec 5 fois plus de pubs en plus – 10 pauses pubs oui diiiiiiiix pauses pubs sans aucunes exageration pendant 1 oui unnnnnnn seul film -, on voit des beaux paysages a conditions de parcourir les 2000 km minimums qui separent chaque ville et on croise des centaines de shlagos (personnes ayant abuse pendant des annees d’une ou plusieurs drogues et n’ayant plus vraiment de but dans la vie et qui a oublie depuis longtemps qu’on doit se laver) qui pourraient etre nous. Voila c’est un peu les pays de l’Est mais en plus cher.

Car c’est cher 20 balles le paquet de clops, 8euros la biere en supermarche, 30euros la nuit dans un backpack pourri avec 5 shlagos (vous connaissez le mot maintenant) qui se coupent les ongles au milieu de la chambre ou qui mangent des chips a 2 heure du matin. Alors on achete du Goon pour oublier, ce vin pas cher vendu en espece de cubis en plastique et qu’ils ont fait fermente artificiellement avec des oeufs, du poisson et du lait ;) Avec ca on est pousse au nationalisme Francais ! Le vin bordel, c’est des raisins et du savoir faire et puis c’est tout !! Il serait meme inutile de parler de fromage dans cet article vu que le seul qu’on trouve c’est le Proceced Cheeze ici, c’est a dire celui qu’ils mettent dans les sandwichs a macdo.

Ici les immigres, les gitans, les gens du voyages comme on dit, et bien c’est nous. On va de ville en ville pour trouver du travail, on forme des communautees, on fait tous les boulots ingrats dont les Australiens ne veulent pas ou alors on bosse dans des foires. On finit fruit picker parce qu’on a plus de tunes comme tout est cher et c ‘est dur. C’est dur mais ca nous donne le temps de reflechir, de se rendre compte de ce qu’on aime dans la vie, et que ce n’est pas de cueillir 7453 poires par jours pour pouvoir survivre. Heureusement ici, l’immigration fait vivre le pays et tout le monde le sait, alors personne ne nous jugent, et tout le monde nous accepte. On a pas le sentiment que certains immigrees doivent avoir chez nous qu’on veut les virer. Pourtant y’en a certain on se demande vraiment ce qu’ils font la. Quand on croise des Francais qui savent pas mettre un verbe au plasse en anglais et qui se plaignent de l’hygiene pour ci et pour ca, on se dit qu’a notre epoque le voyage est devenu bien trop facile. Pour vous dire je voyage meme avec un pote qui appelle sa mere, sa meuf et son chien 3 fois par jours ( oui c’est Nico ;) )

Edit de nico : et moi avec un mec qui a besoin de checker son facebook et liker des trucs 12 fois par jour (oui c’est Tino ;) )

Ah l’Austalie ! Ca sera peut etre bien dans 1000 ans quand ils auront vecu quelque chose, pour le moment on dirait des repliques d’Americains moins gros, moins cons, moins creatifs, et moins meprisants envers le reste du monde. Quoi c’est bien ? Non car la nation n’a aucune ame, aucune histoire, aucuns rites. Ou est le depaysement du voyage ? Et les batiments impressionnants ? Et les gens bizares avec qui ils faut faire attention ?

NAn ici seule la nature est impressionnante. Les areignees sont 3 fois plus grosses, on croise des animaux et des paysages qu’on ne verra nulle part ailleurs, et des etendues desertiques a pertes de vue. L’Australie ca dechire ! Avec un gros compte en banque, que tu t’achetes un 4×4 et que tu sillonnes le desert.

Mais surtout pas pour vivre !

Voila c’est pour ca qu’on prefere se casser dans un Pays radioactif, avec des temblements de terres tous les 3 jours. Parce que laba y’a une culture a decouvir et de la fete a faire. Et je vous conseille d’en profiter avant que le Japon ne disparaisse sous les flots et que le Japonais devienne une langue morte. Venez a mon anniversaire le 28 avril 2012 a Tokyo, car on pourra peut etre pas en profiter encore longtemps.

Tino

Precisions !

Bon, pour ceux qu isavent pas, on decolle pour le Japon dans 2 jours.
Pour les autres, quelques precisions :
- Oui on a lu les derniers bulletins de l’IRSN, les conseils du ministere des affaires etrangeres et ceux de l’ambassade
- Oui on connait les risques et on reste au courant
- Oui on va loin des zones a risques (province de Kyushu)
- Oui on est inscrit sur les listes de l’Ambassade au cas ou !

Maintenant, si quelqu’un a des news qu’on a pas c’est avec plaisir !
Si quelqu’un veut nous rejoindre c’est, de meme, avec plaisir ^^

Maintenant parions sur les effets de la radioactivite: Un troisieme bras ? des pouvoirs de speederman ? Un oeil dans le dos ?

Ok c’etait pas drole… Vous inquietez pas tout ira bien ;)

Bisous a tous ! a dans quelques jours avec des photos des sakura en fleurs !!!!

Japaaaannnn

N.

Tokyo, The End
Commentaires récents
Tokyo, The End
Commentaires récents